Les policiers et les sapeurs pompiers seront touchés, eux aussi, par la politique d’austérité

Les syndicats des policiers et les sapeurs-pompiers tchèques sont prêts à organiser des protestations contre les restrictions salariales envisagées par le gouvernement. A leurs avis, la réduction de leurs salaires de 10% pourraient déclancher les départs massifs d’employés qualifiés non seulement parmi les membres de la police et du corps des sapeurs pompiers. Cela pourrait influencer négativement aussi la sécurité de l’Etat. Selon le président de l’Union syndicale de la Police tchèque Milan Štěpánek la réduction du budget du ministère de l’Intérieur de 10 milliards de couronnes aura des conséquences dévastatrices dans ce secteur.

Auteur: Anna Kubišta