Les Roms de Moravie du Nord ont écrit une lettre ouverte au Premier ministre pour lui réclamer des mesures d’urgence

De leur côté, les Roms de la région de Moravie-Silésie ont rédigé une lettre ouverte à l’attention du Premier ministre, Mirek Topolánek, dans laquelle ils avertissent celui-ci d’une possible émigration massive de Roms en cas de multiplication des manifestations de racisme comme celle de Litvínov. Rappelons que les violences de lundi ont été les plus importantes en République tchèque de ces huit dernières années. L’Association des Roms de Moravie du Nord appellent le chef du gouvernement à trouver rapidement une solution et à adopter les lois permettant d’interdire les groupes d’extrême droite.