Les Tchèques pessimistes sur leur proche avenir et celui de leur pays

Un Tchèque sur deux pense que la situation en général en République tchèque n’évolue pas dans le bon sens. Seuls 13 % des personnes interrogées estiment que le développement de leur pays est positif. Il s’agit d’une baisse de 19 points depuis la tenue des élections législatives en mai 2010. Tels sont les principaux enseignements qui ressortent du sondage réalisé en octobre dernier par l’agence STEM. Selon les résultats communiqués mercredi, un tiers des Tchèques pensent même que leur pays ne va dans aucun sens défini. Par ailleurs, 50 % guettent l’année prochaine avec des craintes, un tiers en étant remplis d’un sentiment d’incertitude. Seuls un peu plus de 15 % des gens affirment être optimistes, soit le chiffre le plus faible de ces quinze dernières années.