Liban: l'avocat d'un Libanais détenu à Prague parmi les disparus (AFP)

L'avocat d'un Libanais détenu à Prague figure parmi les cinq Tchèques portés disparus au Liban pour des motifs encore inconnus, a affirmé lundi à l'AFP le représentant légal de la famille du détenu. "Nous connaissons très bien l'équipe tchèque portée disparue" depuis vendredi soir, a affirmé Kamal Mohsen al-Haf, qui est également le neveu d'Ali Taan Fayad, en détention provisoire depuis mars 2014 en République tchèque. "Parmi eux, figure l'avocat d'Ali qui est venu au Liban quatre ou cinq fois et que nous avons rencontré ici ", a indiqué l'avocat qui parlait à l'AFP à Ansar, localité d'origine de M. Fayad. "Il y avait aussi deux journalistes tchèques, un traducteur et le frère d'Ali, Saëb Taan Fayad, qui les conduisait dans sa voiture personnelle", a-t-il ajouté, affirmant qu'il ignorait l'identité du cinquième Tchèque. "Nous avons l'habitude de les accompagner quand ils viennent au Liban", précise-t-il.