L’opposition envisage de porter la réforme du système de santé devant la Cour constitutionnelle

L’opposition social-démocrate et le parti communiste envisagent de porter la réforme du système de santé devant la Cour constitutionnelle de République tchèque, arguant que celle-ci représente une violation des droits des citoyens à un système de santé équitable. D’après l’opposition cette réforme ne fera qu’appauvrir les personnes déjà fragiles socialement et ne leur pourvoira qu’un traitement inefficace.

De son côté, la Chambre des médecins tchèques a d'ailleurs demandé le retrait du projet de loi qui réforme le système de santé. Tout comme les syndicats tchèques mécontents, elle estime qu’elle entérine un système de santé à deux vitesses : l’un pour les pauvres, l’autre pour les riches.

Auteur: Anna Kubišta