L’opposition parlementaire s’oppose au projet gouvernemental de revalorisation réduite des retraites

Les sociaux-démocrates du ČSSD s’opposent au projet gouvernemental de revalorisation limitée des retraites. Ils considèrent que la proposition gouvernementale signe la destruction du système de revalorisation, tandis que le Parti communiste l’a qualifie d’amorale et d’asociale. La position des membres de l’opposition a été rendue publique par l’agence tchèque de presse (ČTK) dans un communiqué envoyé en réaction à l’accord, ce jeudi, des responsables économiques du gouvernement. Selon ces derniers, le montant des retraites devrait connaître une progression de 100 couronnes (4 euros) mensuelles ; une augmentation trois fois inférieure à celle des salaires réels et à l’inflation.