L’organisation Olympic Watch appelle Mirek Topolánek à défendre les droits de l’homme en Chine

L’Organisation Olympic Watch a demandé au Premier ministre tchèque Mirek Topolánek, qui se rendra à Pékin, de se prononcer en Chine pour le respect des droits de l’homme. L‘organisation appelle le Premier ministre tchèque à ouvrir la question des droits de l’homme lors de ses pourparlers avec des hommes politiques chinois, de se prononcer publiquement pour le respect des droits de l’homme en Chine et au Tibet et de prendre la défense des citoyens chinois concrets dont les droits ont été bafoués. Selon le président de l’Organisation Jan Ruml, Mirek Topolánek devrait manifester à Pékin son soutien aux prisonniers politiques chinois.

Auteur: Václav Richter