Lutte contre la prostitution : l’Office pour la protection des données personnelles contre l’emploi de caméras

L’Office pour la protection des données personnelles (ÚOOÚ) a fait savoir, mercredi, qu’il était contre la volonté de certaines communes du pays de lutter contre la prostitution à l’aide de caméras. En août dernier, la ville de Chomutov, en Bohême du Nord, avait notamment fait savoir qu’elle entendait faire appel à la police municipale pour prendre des photos des véhicules dans lesquels monteraient des prostituées avant d’envoyer les clichés à l’adresse figurant sur les papiers du chauffeur. La municipalité espérait ainsi faire disparaître les clients puis les prostituées des rues dans lesquelles seraient installées des caméras. Toutefois, selon l’Office pour la protection des données personnelles, l’enregistrement des prostituées et de leurs clients équivaut à la création d’une « liste noire » qui pourrait également mettre en cause des personnes innocentes.