Manifestation contre l’augmentation des limites de bruit

Plus de 50 personnes ont protesté, ce mercredi, à Prague, devant le siège du ministère de la Santé, contre une nouvelle réglementation en matière de bruit que le gouvernement s’apprête à adopter. Cette dernière stipule une augmentation des limites de bruit de 60 à 65 décibels (dB) dans la journée et de 50 à 60 dB la nuit. L’Organisation mondiale de la Santé indique pourtant que le niveau moyen et prolongé du bruit nocturne ne doit pas dépasser 40 dB (bruit émis dans une rue tranquille d’un quartier résidentiel), le niveau supérieur à 55 dB étant nocif pour la santé. Un Européen sur cinq serait régulièrement exposé à de tels niveaux de bruit. La manifestation pragoise a été organisée par nombreuses associations qui militent contre les nuisances sonores. Elle a été soutenue par les représentants de plusieurs communes de la région pragoise et de certains arrondissements de la capitale.