Norvège: les enquêteurs demandent l'aide de leurs collègues tchèques

Les responsables de l'enquête sur les attentats commis par le Norvégien Anders Behring Breivik dans son pays demandent la collaboration de leurs collègues à l'étranger et notamment en République tchèque. En août 2010, après plusieurs jours de préparation, le jeune Norvégien s'est rendu à Prague, où il comptait se procurer des armes, un fusil automatique AK-47, quatre grenades à fragmentation, un pistolet Glock et des munitions. Malgré ses efforts, il n'est pas parvenu à se procurer des armes sur le marché noir. Une porte-parole de la police tchèque a confirmé, sans fournir de détails, que la collaboration et la communication avec la partie novégienne étaient "intensives".