Ouverture des frontières tchèques : feu vert pour les ressortissants de 29 pays, dont la France

A partir de lundi, il sera plus facile de voyager d’un pays européen à l’autre, en raison du recul de la pandémie de coronavirus. La République tchèque se range parmi de nombreux pays qui vont maintenir des restrictions pour les voyageurs en provenance des destinations européennes où le taux d'infection est encore jugé trop élevé. Sur la carte des déplacements autorisés en Europe, mise à jour vendredi dernier par le gouvernement tchèque, la Belgique et le Royaume-Uni se situent en zone orange (risque épidémiologique intermédiaire : test négatif au Covid-19 non requis pour les Tchèques en revenant, mais obligatoire pour les ressortissants).

La Suède, le Portugal et la Silésie polonaise restent en rouge (test Covid-19 requis pour toute personne en provenance de ces régions), tandis que la France, ainsi que 28 autres pays européens sont désormais considérés comme verts, donc présentant un risque d’infection faible. Leurs ressortissants et résidents pourront à compter de lundi se rendre en République tchèque sans test Covid-19 négatif et sans obligation de quatorzaine.

La liste des pays où les déplacements sont autorisés par le gouvernement peut encore être modifiée. C'est pourquoi il est recommandé de se renseigner auprès des ministères tchèques ou des ambassades avant de se rendre en Tchéquie.

Les frontières extérieures de l’UE, quant à elles, pourraient commencer à s’ouvrir en juillet.