Ouverture du procès de cinq anarchistes accusés de tentative d’attentat contre un train

Le procès de cinq anarchistes, accusés de tentative d’attentat contre un train, s’est ouvert ce mardi devant le tribunal municipal de Prague. Trois des cinq accusés risquent entre 12 et 20 ans de réclusion criminelle. Deux femmes sont accusées de complicité. Selon la police, les individus inculpés auraient planifié une attaque aux cocktails Molotov au mois de décembre 2014 contre un train transportant du matériel militaire. Selon les chefs d’inculpation retenus, le but des anarchistes était de nuire à la structure politique, économique et sociale du pays. Chaque accusé a donné sa version des faits. L’un d’entre eux a souligné que leur groupe était contre toute forme de violence.