Pas assez de locuteurs natifs pour enseigner les langues à l'école

D’après un rapport de l’inspection scolaire, contrairement aux années 1990, il n’y aurait presque plus aucuns locuteurs natifs pour enseigner les langues dans les écoles tchèques, et les enseignants en langues actuels manqueraient souvent de qualifications. Pourtant les langues s’enseignent de plus en plus tôt en République tchèque, souvent dès l’école maternelle. Les inspecteurs se sont consacrés l’an dernier essentiellement au contrôle de l’enseignement de l’anglais à l’école.

Auteur: Anna Kubišta