Pas d'interdiction de la nuit des sorcières mais les pompiers appellent à la prudence

Dans la nuit du 30 avril au 1er mai, des feux seront allumés un peu partout en République tchèque. Traditionnellement, les Tchèques « brûlent les sorcières » au cours de cette soirée. Les pompiers appellent à la prudence en raison de la sécheresse qui sévit dans le pays. « C'est le temps précédant cette fête traditionnelle qui joue un rôle important dans l'augmentation du nombre de sinistres. S'il a fait longtemps chaud et sec avant le 30 avril, les incendies s'avèrent plus fréquents que quand la terre est gorgée d'eau. De même, un vent fort peut également contribuer à enflammer des herbes sèches, » expliquent les sapeurs-pompiers sur leur site.

Les pompiers n'interdiront toutefois pas la tenue de cette fête, a fait savoir le ministre de l'Intérieur, en raison des quelques précipitations de ces derniers jours.

Le bûcher des sorcières se rapporte probablement à une des grandes fêtes de l'année et du monde celtiques, la fête de Beltaine. Cette tradition se retrouve également en pays germaniques pour ce qui est appelé la Nuit de Walpurgis. « Pálení čarodějnic », en tchèque, ou le fait de « brûler les sorcières » reste une coutume populaire dans tout le pays.

Auteur: Anna Kubišta