Petr Nečas: le projet actuel de budget de l’UE est « inacceptable » pour la République tchèque

Le projet actuel de budget de l’Union européenne couvrant la période 2014-2020 est « inacceptable » pour la République tchèque. C’est en substance ce qu’a déclaré, le Premier ministre Petr Nečas ce mercredi, à la veille de l’ouverture du sommet extraordinaire à Bruxelles. Selon lui, si la République tchèque ne peut pas obtenir dans la répartition d’ensemble le même volume de subventions que pour la période actuelle en raison de la réduction prévue du montant du budget européen, son objectif est néanmoins que la République tchèque figure aux environs de la 6e place pour la répartition par habitant. « Je suis convaincu que le budget européen doit être un instrument de solidarité avec les pays moins développés, mais il ne doit pas être un instrument de solidarité avec les pays moins responsables », a argumenté Petr Nečas. En novembre dernier, le gouvernement tchèque avait déjà fait savoir que le projet de budget européen ne lui plaisait pas, mais qu’il n’entendait pas opposer son veto. A l’époque, la République tchèque refusait notamment une réduction du budget consacré à la politique de solidarité, dans le cadre de laquelle sont versées les subventions pour le développement des régions défavorisées.