Petr Nečas ne veut pas réduire le nombre de policiers

Le Premier ministre n’entend pas réduire le nombre de policiers dans le pays ni revoir à la baisse leurs grilles de salaires. Petr Nečas l’a fait savoir lors d’une réunion avec le ministre de l’Intérieur, Jan Kubice, et des représentants du ministère de la Justice et des syndicats. Un peu moins de 39 000 policiers sont actuellement employés en République tchèque. Selon les syndicats, une réduction des effectifs est inenvisageable, ce nombre constituant déjà la limite minimale. Le chef du gouvernement entend réaliser des économies de fonctionnement à l’intérieur même de la police afin que ces mesures n’aient pas de conséquences sur l’exercice direct de son service.