Plusieurs Tchèques inculpés dans une affaire de blanchiment d’argent en Suisse

Une affaire de blanchiment d'argent, en lien avec une société d'énergie tchèque, a été découverte en Suisse, provoquant le blocage de 600 millions de CHF (500 millions d'euros) sur une centaine de comptes bancaires, selon un communiqué publié lundi par le Ministère public de la Confédération helvétique. D’après les informations de l’agence AFP, sept personnes, dont la plupart ont la nationalité tchèque, ont été inculpées pour activité présumée de blanchiment dargent et de criminalité économique. Concrètement, la justice les soupçonne d'avoir pris le contrôle de manière illégale d'une des plus importantes sociétés énergétiques tchèques, dont le nom n'a pas été révélé. Selon l’agence de presse tchèque ČTK, l'affaire concerne très probablement la privatisation douteuse de la société minière Mostecká uhelná společnost (MUS) basée à Most, dans le nord-ouest de la République tchèque. Cette privatisation remonte à la période 1997-2002.