Pour compenser les sanctions russes, la République tchèque pourrait recevoir une aide du budget européen d’ordre 100 millions de couronnes

Invité du débat dominical de Václav Moravec diffusé sur la chaîne de télévision publique, le ministre de l’Agriculture, Marian Jurečka (chrétiens-démocrates) a affirmé que les pays européens estiment à 11 milliards d’euros les dommages advenus en conséquence des sanctions à l’égard de la Russie. Les ministres compétents ont évoqué la possibilité de dégager 1 milliard d’euros pour compenser les sanctions russes. De cette somme, la République tchèque pourrait bénéficier de 3,6 millions d’euros (100 millions de couronnes) destinés à soutenir les exportations vers l’Asie et les pays du Moyen Orient. Actuellement, 90% des exportations des agriculteurs tchèquesvont vers les marchés de l’UE.