Prague et Bratislava ont apporté, une fois de plus, leur soutien à l’adhésion croate et à la candidature serbe à l’UE

Fin, ce dimanche, au château de Lány, non loin de Prague, d’une rencontre de deux jours des présidents tchèque, slovaque, croate et serbe, axée sur l’adhésion de la Croatie et la future adhésion de la Serbie à l’Union européenne. L’intégration de la Croatie dans le bloc européen est prévue le 1er juillet 2013. La Serbie, quant à elle, ne dispose pas encore de statut de candidat à l’Union. Samedi, au cours d’une conférence de presse commune, le président croate Ivo Josipovic a remercié la République tchèque et la Slovaquie du soutien apporté à Zagreb pour son adhésion à l’UE. Le chef de l’Etat tchèque Václav Klaus a pour sa part déclaré que l’intégration européenne de la Croatie et de la Serbie apportera des avantages à la République tchèque.