Premier ministre : la peur des terroristes ne doit pas se retourner contre les réfugiés

La peur des terroristes ne doit pas se retourner contre les réfugiés, a mis en garde le premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka, dans un discours à l'occasion des commémorations des victimes étudiantes des nazis en 1939. Le chef du gouvernement tchèque a déclaré que les populistes se servaient des inquiétudes de la population vis-à-vis de la crise migratoire. Il a toutefois insisté sur le fait qu'il fallait tenir compte des peurs des Tchèques et que celles-ci nécessitaient des réponses pratiques. Bohuslav Sobotka a répété que l'Union européenne se devait d'être plus ferme et qu'il était de son devoir d'assurer la protection de ses frontières extérieures.

Auteur: Anna Kubišta