Près de sept ans de réclusion pour les auteurs d’un crime raciste

Tomáš Kopecký et Michal Poláček, deux militants néo-nazis, ont été condamnés ce mercredi à six ans et neuf mois de réclusion : tous deux ont été reconnus coupables d’avoir lancé des cocktails Molotov dans un centre d’hébergement occupé par des familles rom, dans la ville d’Aš, en février 2012. 18 personnes dont huit enfants se trouvaient alors dans le bâtiment. Aucune personne n’avait été blessée. Le tribunal supérieur de Prague a considéré que les deux hommes s’étaient rendus coupables d’une tentative de meurtre à motivation raciste.

Auteur: Anna Kubišta