Probablement moins de soldats tchèques dans les missions à l’étranger à l’avenir

Le ministère de la Défense envisage d’envoyer moins de soldats tchèques dans les missions à l’étranger ces deux prochaines années. Les pays dans lesquels ils opèrent actuellement ne changeront toutefois pas. C’est ce qu’a fait savoir le ministre Lubomír Metnar (mouvement ANO) à la commission parlementaire en charge de la défense et des forces armées. Il entend présenter au gouvernement en avril prochain le projet qui définit les missions à l'étranger auxquelles pourra participer l'Armée tchèque en 2021 et 2022. Ce plan doit ensuite être approuvé par la Chambre des députés et le Sénat.

Plus concrètement, le ministère prévoit la participation de 851 et 946 soldats respectivement en 2021 et 2022. Actuellement, jusqu’à 1 096 soldats tchèques peuvent participer à ces missions à l’étranger, les plus importantes étant celles en Afghanistan, au Mali, en Irak et dans les pays baltes. Parallèlement, le ministère propose également l’envoi supplémentaire de 60 membres des forces spéciales au Mali dans la lutte contre le terrorisme. Cette proposition sera débattue prochainement par les députés.