Relations tchéco-russes : Sergueï Lavrov exige le rétablissement à Prague de la statue du maréchal Koniev

Le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré, ce vendredi, qu’il était impératif de rétablir la statue de l’ancien maréchal soviétique Ivan Koniev à Prague, et ce sur la base des engagements figurant dans le Traité entre la République tchèque et la Russie signé en 1993. Sergueï Lavrov a qualifié « d’infantiles » les explications tchèques selon lesquelles un « maire quelconque » ait pu décider du déboulonnage de la statue. En l’occurence, le maire du VIe arrondissement de Prague a donné son feu vert à cette action au début du mois d’avril.

Impliqué dans la libération de Prague en 1945 mais aussi dans l’invasion de la Tchécoslovaquie en 1968, la répression de l’insurrection en Hongrie en 1956 ou encore la construction du mur de Berlin, le maréchal Koniev est une figure très controversée de l’histoire en Europe de l’Est. Sa statue a été érigée sous le régime communiste tchécoslovaque en 1980.

Bien que Moscou prétende que ce qui s’est passé est « inadmissible » et qu’il appartient désormais aux diplomates tchèques « d’expliquer très sérieusement comment ils entendent réparer la situation », Prague réfute cette vision des choses et estime ne pas avoir violé le traité bilatéral en question.