Renforcement des pouvoirs du gouvernement aux dépens du Parlement : le ministère de la Défense dément l’information

Le ministère de la Défense a démenti, ce mardi, l’information selon laquelle une nouvelle loi était en cours de préparation de façon à réduire en période de crise le rôle du Parlement au profit du gouvernement. Le porte-parole du ministère a expliqué que le gouvernement a simplement reçu des recommandations d’un groupe de travail qui, depuis quelques années, évalue les possibilités de résoudre les situations de crise. Les partis de l’opposition ont réagi à cette information en faisant savoir qu’ils redoutaient un affaiblissement du Parlement, composé de la Chambre des députés et du Sénat.

Membre du mouvement ANO comme le Premier ministre Andrej Babiš, le ministre de la Défense, Lubomír Metnar, a reconnu que la présentation de ce document au gouvernemen dans le contexte actuel, alors que l’état d’urgence a été décrété en raison de la crise du coronavirus, était malvenue.

Lundi, le site Aktuálně.cz et l’hebdomadaire Respekt ont publié l’information selon laquelle le ministère de la Défense propose de renforcer les pouvoirs du gouvernement, éventuellement de son chef, aux dépens du Parlement lorsque l’Etat est menacé. Cette crainte d’une dérive autoritaire apparaît au moment où, en Hongrie, le Parlement a adopté un projet de loi accordant à Viktor Orbán les pleins pouvoirs.