Retrait de permis pour le ministre des Transports

Le ministre tchèque des Transports Vit Barta s'est vu retirer son permis de conduire pour six mois. Le porte-parole du ministère a précisé que ce retrait de permis était assorti d'une amende de 5000 couronnes tchèques pour avoir utilisé une plaque d'immatriculation incorrecte sur son véhicule. Le ministre avait été pris au volant de sa Maserati en juillet alors qu'il revenait de son mariage avec une mauvaise plaque d'immatriculation. Le ministère a expliqué que Vit Barta avait perdu la plaque originale et l'avait remplacée par un autocollant, ce qui est illégal en République tchèque.

Dernières nouvelles

  • Coronavirus : le ministre de la Santé satisfait de l’évolution de la situation sanitaire

    01/01/1970

    La République tchèque maîtrise la pandémie de coronavirus « très bien » et la situation épidémiologique n’est pas marquée par des tendances négatives deux semaines après l’importante vague de suppressions de mesures de restriction, s’est félicité le ministre de la Santé, Adam Vojtěch, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue vendredi matin.

    Selon lui, les foyers de contamination constituent actuellement le principal problème, et ce notamment dans la mine de Darkov à Karviná, dans la région de Silésie, dans l’est du pays, où quelque 150 tests de dépistage du Covid-19 se sont avérés positifs ces derniers jours. Le ministre a également cité Prague et a souligné la nécessité dans les mois à venir d’augmenter le taux de vaccination contre la grippe au sein de la population dans l’optique d’une éventuelle deuxième vague de coronavirus.

  • Czech Tourism présente 42 joyaux méconnus à découvrir cet été

    01/01/1970

    Dans l’idée d’inviter les Tchèques à voyager en République tchèque cet été et de les aider à découvrir des endroits moins connus et moins fréquentés, Czech Tourism, l’agence nationale en charge du tourisme, a rendu publique, jeudi, une liste de quarante-deux « joyaux à découvrir ». Châteaux, monastères ou encore musées dans toutes les régions de Bohême et de Moravie figurent notamment sur cette liste, qui a été établie en partenariat avec les conseils régionaux et qui peut être consultée sur le site kudyznudy.cz.

    A Prague, les trois endroits conseillés sont le monastère de Břevnov, la villa Winternitz et le bâtiment de style gothique-Renaissance appelé Dům u Zlatého prstenu (littéralement la Maison à l’anneau d’or), qui abrite une exposition intitulée « La Prague de Charles IV – chantiers monumentaux de l’Europe ».

  • Météo

    01/01/1970

    Aprés un vendredi marqué par une météo très variable, les nuages seront plus présents ce samedi, jour de la fête des Vladimír et Vladimíra, avec des précipitations et un vent violent sur une grande partie du territoire.

    Les températures varient entre 14° C à Liberec (Bohême du Nord) et 22° C à České Budějovice (Bohême du Sud). Le soleil se lève à 5h03 et se couche à 20h50.

  • Génocide arménien : la diplomatie turque critique le Sénat tchèque

    01/01/1970

    Comme il fallait s’y attendre, le ministère des Affaires étrangères turc a critiqué l’adoption par le Snat tchèque d’une résolution condamnant les massacres perpétrés contre les Arméniens sur le territoire de l’actuelle Turquie durant la Première Guerre mondiale. « Le fait que cette résolution ait été adoptée dans une situation où peu de sénateurs siègeaient et où le monde entier lutte contre la pandémie de coronavirus, démontre la traîtrise qui se sache derrière cela », aurait déclaré un responsable du ministère, selon le site d’information Haberler.com.

    Outre le génocide arménien dans l'Empire ottoman en 1915, la résolution adoptée par la Chambre haute du Parlement tchèque à l’occasion du 75e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale, condamne plus généralement les crimes contre l'Humanité, dont les crimes commis par les nazis.

    Malgré cette résolution, dont une version similaire avait déjà été adoptée une première fois par la Chambre des députés en 2017, la République tchèque ne se range pas encore aux côtés des plus de vingt pays dans le monde qui reconnaissent officiellement le génocide.

  • Coronavirus : faible part de nouveaux cas de contamination jeudi

    01/01/1970

    Trente-trois nouveaux cas de contamination à la Covid-19 ont été recensés en République tchèque jeudi. Ce chiffre représente un total de 0,46% par rapport au nombre de tests de dépistage effectués durant la journée, soit la part la plus faible depuis le début du mois de mai. Les données ont été communiquées par le ministère de la Santé, vendredi matin.

    Au total, depuis l’annonce des premiers cas positifs le 1er mars, 8 757 personnes ont contracté la maladie en République tchèque, pour près de 6 000 rétablissements. 306 patients sont décédés (3,49% du total), aucune nouvelle victime n’a été recensée jeudi. Un peu plus de 2 500 personnes portent encore le virus, mais le nombre d’hospitalisations continue de baisser.

  • Coronavirus : les joueurs du Slavia Prague de nouveau testés

    01/01/1970

    Tous les joueurs de l’effectif du Slavia Prague, le leader du championnat de République tchèque de football, ont passé, ce vendredi matin, des tests de contrôle de dépistage du Covid-19 dont les résultats sont attendus dans le courant de la journée. Ils pourraient ainsi reprendre l’entraînement ce vendredi soir dans la perspective du match de reprise comptant pour la 25e journée de la Fortuna Liga qu’ils disputeront à Mladá Boleslav mardi soir. L’information a été communiquée par le président du Slavia, Jaroslav Tvrdík, sur son compte twitter.

    Ces tests ont été effectués sur quelque 80 employés du club suite à l’annonce, mardi, d’un cas de contamination parmi les joueurs. Après une interruption de près de deux mois et demi en raison de la crise du coronavirus, le championnat de République tchèque reprendra ce samedi avec tout d’abord un match en retard entre le FK Teplice et le Slovan Liberec. La première journée à laquelle participeront tous les deux clubs de première et de deuxième divisions est programmée mardi et mercredi prochains.

  • Inflation : en avril, la Tchéquie a eu le taux annuel le plus élevé de toute l’UE

    01/01/1970

    La République tchèque est le pays de l’Union européenne qui a affiché le taux d’inflation annuel le plus élevé en avril (+3,3%), selon les données publiées mercredi par Eurostat, l’office statistique de l’UE, et ce alors que les taux moyens pour l’ensemble des Etats membres et pour la zone euro ont été en baisse, respectivement à 0,7% et 0,3%.

    Derrière la République tchèque figurent deux autres pays du groupe de Visegrád avec les rythmes d’inflation les plus élevés : la Pologne (2,9%) et la Hongrie (2,5%). Un taux annuel mesure l’évolution des indices des prix à la consommation harmonisés entre le mois pris en compte et le même mois de l’année précédente.

    Inversement, à l’autre bout de l’échelle, les taux annuels les plus faibles ont été observés en Slovénie (-1,3%), à Chypre (-1,2%), en Estonie et en Grèce (-0,9% chacune). Plus généralement, par rapport au mois de mars, l'inflation annuelle a baissé dans vingt-six États membres et est restée stable dans un Etat.

  • Nouvelle campagne de dépistage au Covid19 parmi les employés de la mine de Darkov

    01/01/1970

    Une autre campagne de dépistage à grande échelle devrait avoir lieu à la mine Darkov à Karviná dans la région de Silésie morave ce week-end, après la contamination au Covid-19 de nombreux mineurs.

    Vendredi dernier, le virus a été détecté avant qu'en début de semaine, le nombre de cas monte à près de 150. Des infections ont également été enregistrées parmi les membres des familles des employés de la mine. Près de 900 employés ont déjà été testés et 1 000 autres doivent être testés ce week-end.

    La mine fonctionne normalement mais des conditions d'hygiène strictes sont en place.

  • Logiciel défaillant : Škoda suspend les livraisons d'Octavia

    01/01/1970

    En raison d'un problème dans le fonctionnement du logiciel eCall, la marque Škoda Auto a suspendu la livraison de ses modèles Octavia. Le système, qui doit prévenir les secours en cas d'accident, est défaillant.

    "Nous analysons tous les détails et travaillons à une solution. Les prochaines étapes seront annoncées dès que possible", a déclaré le porte-parole de Škoda, Pavel Jína.

    D'autres modèles de marques appartenant au groupe Volkswagen sont concernés par ce problème de logiciel, dont la Golf 8. Une mise à jour serait en cours de développement.

  • Météo

    01/01/1970

    22°C annoncés à Prague vendredi avec de la pluie prévue en soirée et dans la nuit avant un week-end plus frais.