Réunion des Cours constitutionnelles tchèque et allemande à Prague

Les juges de la Cour constitutionnelle allemande ont rendu une visite de trois jours à leurs collègues tchèques. Le principal sujet de leur rencontre a été le Traité de Lisbonne qui a été examiné par les deux institutions juridiques à la demande des politiciens des deux pays. Leurs conclusions ont été indentiques : le texte du Traité de Lisbonne n’est pas contraire aux Constitutions tchèque et allemande. Il ne limite en aucune manière la souveraineté et ne transforme pas l’Union européenne en un Etat fédéral.