Réunion des ministres de l'Intérieur européens : Milan Chovanec contre les quotas obligatoires

A Bruxelles où il participe à une réunion des ministres de l'Intérieur des 28 membres de l'UE sur la crise migratoire, Milan Chovanec a indiqué qu'il s'opposerait à la proposition de la Commission européen de répartir l'accueil de 120 000 réfugiés dans l'UE. La République tchèque, comme la Slovaquie et la Hongrie notamment, s'oppose depuis plusieurs mois à l'idée de quotas obligatoires. Pour Milan Chovanec, si le document de travail ne contient pas le mot "obligatoire", tout le texte suppose cette interprétation. "Les quotas obligatoires ne sont pas une solution au problème et ils s'opposent au sens commun", a-t-il estimé. Pour le ministre, la question devrait être l'objet d'un sommet extraordinaire de l'UE où Prague pourrait utiliser son droit de veto. La République tchèque souhaite que les pays européens puissent décider de l'accueil des réfugiés sur la base du volontariat.

Auteur: Pierre Meignan