Réunion informelle des chefs de la diplomatie de l’UE à Hluboká

A partir de ce vendredi, le château de Hluboká en Bohême du sud accueille pour deux jours les chefs de la diplomatie de tous les pays de l’UE. Cette réunion informelle se déroule dans le cadre de la présidence tchèque de l’UE. Au programme des discussions, le Proche Orient et les Balkans, le partenariat oriental et l’élargissement de l’UE. Selon Benita Ferrero-Waldner, il est encore trop tôt pour décider de l’invitation du président biélorusse Alexandre Lukachenko au sommet de l’UE sur le partenariat oriental qui aura lieu en mai prochain. La Biélorussie est l’un des six pays avec lesquels l’Union veut renforcer les relations dans le cadre du projet de partenariat oriental récemment approuvé. Plusieurs participants à la réunion se sont prononcés pour un plus large engagement de l’UE en Afghanistan sinistré par des violences. Selon le ministre démissionnaire des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg qui préside la réunion, les déclarations de Mirek Topolánek sur la solution américaine de la crise financière faisaient partie d’un débat européen interne et n’étaient pas orientés contre les Etats-Unis. Ce mercredi, à Strasbourg, Topolánek a indiqué que les mesures combinées prises en vue de relancer l’économie américaine étaient une voie menant à l’enfer.