Sahara occidental : Prague appelle au respect du cessez-le-feu et à la reprise du dialogue

La situation est tendue en cette fin novembre au Sahara occidental. "La République tchèque suit de près la situation dans la zone tampon de Guergarate à la frontière maroco-mauritanienne, où opère la mission de maintien de la paix de la MINURSO", peut-on lire dans le communiqué publié lundi par la diplomatie tchèque.

"Avec d'autres pays de l'UE, nous saluons l'engagement du Maroc à maintenir le cessez-le-feu négocié par l'ONU en 1991, et nous appelons le Front Polisario à faire de même. Dans le même temps, nous appuyons la reprise rapide du dialogue politique sous les auspices de l’ONU pour trouver une solution durable à l’avenir du Sahara occidental dans le respect des principes du droit international", ajoute le ministère des Affaires étrangères.