Sanction financière pour le ministère des Affaires étrangères

L'Office de la sécurité nationale a sanctionné le ministère des Affaires étrangères pour la fuite d'informations confidentielles concernant les entretiens du Premier ministre Mirek Topolánek avec le président français Nicolas Sarkozy, l'année dernière. Les documents sur cette rencontre devaient être classés "Top secret", ce qui n' pas été fait. L'office de la sécurité nationale a infligé au ministère une sanction financière d'un montant de 2 500 euros à titre préventif. C'est la première fois qu'un ministère est sanctionné de cette manière en Tchéquie.