Santé : feu vert en Tchéquie pour l’antiviral japonais favipiravir

Le ministère de la Santé tchèque a autorisé l’utilisation du favipiravir, une substance contre la grippe vendue comme médicament sous le nom d’Avigan, sur des patients COVID-19. Ce feu vert permettra de mener des tests sur des malades avec le consentement de ces derniers. Le document a été mis en ligne sur le site du ministère ce vendredi.

Jeudi, le ministre des Affaires étrangères, Tomas Petříček, avait remercié le Japon d'avoir mis le médicament à la disposition de la République tchèque. D’autres préparations sont actuellement à l’essai en République tchèque. Il s’agit notamment du remdesivir, un antiviral co-développé aux Etats-Unis par un chercheur tchèque, et de l’hydroxychloroquine. La méthode de transfert du plasma sanguin de personnes guéries vers des malades en phase aiguë est également en phase de préparation.