Sécheresse : la situation déjà plus inquiétante que les années précédentes, selon le ministre de l’Environnement

« La situation est catastrophique », a déclaré le ministre de l’Environnement, Richard Brabec, ce mercredi lors d’une conférence de presse au cours de laquelle un bilan a été fait quant à la sécheresse qui règne dans le pays. En avril, une sécheresse dite agricole, à savoir quand la faible humidité du sol, associée à la rareté de l'eau, arrête la croissance végétale, diminue les rendements et met en danger le bétail, a régné sur la quasi totalité du territoire tchèque.

Cette sécheresse qualifiée de très forte ou d’exceptionnelle a concerné 80% des ressources d’eau souterraine. Le ministre a indiqué que pour la République tchèque l’année 2020 s’annonçait plus inquiétante encore que les années précédentes, pourtant déjà marquées par une importante sécheresse, en raison de l’accumulation du déficit de précipitations et de l’augmentation des températures. Toujours selon Richard Brabec, il s’agit là d’une situation que les générations précédentes n’ont pas connue.