Seconde Guerre mondiale : des archives sur Pie XII s’ouvrent aussi aux chercheurs tchèques

L’ouverture des archives du pontificat de Pie XII pourraient révéler des informations intéressantes sur l’histoire de la Tchécoslovaquie et ses relations avec le Vatican, estime l’historien Jaroslav Šebek, interrogé sur le sujet par l’agence de presse ČTK.

Rendues accessibles dès ce lundi par le pape François, ces archives jusqu’à présent secrètes du Vatican contiennent des dossiers concernant Pie XII, pape de l’Eglise catholique entre 1939 et 1958, dont les actions pendant la Seconde Guerre mondiale sont contestées.

« Je suis particulièrement intéressé par les relations entre la Tchécoslovaquie et le Vatican après 1945, c’est un domaine encore très peu étudié. Par exemple, nous voulons en savoir plus sur la réaction du pape Pie XII à l’expulsion de la population allemande de la Tchécoslovaquie », a indiqué Jaroslav Šebek, chercheur à l’Académie des Sciences qui partira étudier les archives au printemps.

Jusqu’à présent, quelque 200 historiens et chercheurs du monde entier, spécialisés dans le domaine des religions et de la géopolitique, se sont inscrits pour accéder aux précieux documents, en grande partie numérisés.