Sécurité alimentaire - Sel industriel polonais : à Bruxelles, les Tchèques réclament d’être mieux informés

Les Tchèques entendent ouvrir le débat de la sécurité alimentaire lors du Conseil des ministres de l’agriculture et de la pêche qui se tient à Bruxelles ces jeudi et vendredi. La République tchèque souhaite que les Etats membres du Système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires (RASFF) publient toutes les informations relatives à la sécurité des denrées alimentaires. L’initiative tchèque fait suite au scandale de la découverte de centaines de tonnes de produits alimentaires en provenance de Pologne contenant du sel industriel, une pratique illicite. La République tchèque a ainsi décrété un embargo temporaire sur les importations de sel en provenance de Pologne par précaution. Plus généralement, les Tchèques critiquent les autorités polonaises de ne pas les informer des détails relatifs à l’affaire d’utilisation de sel destiné au salage des routes dans l’industrie agroalimentaire. Le ministère polonais de l’Agriculture a toutefois qualifié « d’hystérique » la réaction tchèque, affirmant que celle-ci naissait de la crainte de voir les importations de produits alimentaires polonais augmenter.