Selon le ministre des Finances, le déficit du budget de l’Etat à la fin de l’année ne devrait pas dépasser le montant prévu

Le déficit du budget de l’Etat à la fin de cette année ne devrait pas dépasser le montant prévu et approuvé par le Parlement, à savoir 105 milliards de couronnes (4,2 milliards d’euros). C’est ce qu’a déclaré le ministre des Finances, ce dimanche, à la Télévision tchèque. Selon Miroslav Kalousek, l’évolution de la situation au sein de la zone euro et les problèmes liés au versement des subventions en provenance des fonds structurels européens représentent toutefois un risque pour l’économie tchèque. La Commission européenne a récemment décidé de suspendre le versement de ces subventions en raison du mauvais contrôle et suivi des programmes de subventions des ministères tchèques. Selon le ministère du Développement local, la République tchèque pourrait perdre jusqu’à 22 milliards de couronnes (860 millions d’euros) si Bruxelles ne revient pas sur sa décision avant la fin de l’année. En attendant, à la fin du mois de mai, le montant du déficit des finances publiques s’élevait à 79 milliards de couronnes (3,1 milliards d’euros