Selon une étude du ministère de l’Intérieur, 4 000 militants néonazis opèrent en République tchèque

Environ 4 000 militants néonazis opéreraient en République tchèque. Tel est un des principaux enseignements qui ressort de l’étude commandée par le ministère de l’Intérieur auprès de spécialistes de l’extrémisme. Le noyau dur d’activistes serait composé de quelque 400 éléments. Toujours selon cette étude, le nombre d’agressions dont sont victimes les membres de la minorité rom du pays devrait également augmenter dans les prochaines années. L’étude, d’une cinquantaine de pages, a été mise en ligne, ce mercredi, sur le site du ministère de l’Intérieur.

Auteur: Paul Bauer