Selon Václav Klaus, la situation de l’UE se présente plus désespérée qu’il ne l’aurait pensé

« Après l’expérience tirée de la présidence tchèque de l’Union européenne, la situation de cette institution se présente plus désespérée que je ne l’aurais pensé ». C’est ce que le président de la République Václav Klaus a déclaré dans un débat télévisé diffusé ce dimanche sur la chaîne de télévision privée Prima. D’après le président tchèque connu pour son euroscepticisme, le Traité de Lisbonne constituerait une nouvelle démarche en vue de limiter la liberté et la démocratie en Europe. Václav Klaus considère toutefois que «le dernier mot n’a pas encore été dit »... En ce qui concerne l'évaluation de l'année qui touche à sa fin, Vaclav Klaus a qualifié d'événement le plus important en politique intérieure la chute du cabinet de Mirek Topolánek en mars dernier.