Signature d’un accord intergouvernemental pour la construction du gazoduc Nabucco

La Bulgarie, la Roumanie, la Hongrie, l’Autriche et la Turquie ont signé ce lundi à Ankara un accord intergouvernemental pour la construction du gazoduc Nabucco destiné à approvisionner l’Europe en gaz d’Asie centrale et de la région de la mer Caspienne, sans passer par la Russie. Lancé en 2002, l’objectif du projet Nabucco est de réduire la dépendance énergétique de l’Europe envers la Russie. L’achèvement de la construction du gazoduc Nabucco, d’une capacité de 31 milliards de mètres cubes, est prévue pour 2014. Aux termes de cet accord, les six pays impliqués au projet parmi lesquels compte aussi l’Allemagne, pourront bénéficier jusqu’à 50% de quantités de gaz transportées par Nabucco. A l’issue de la signature, l’ambassadeur tchèque pour la sécurité énergétique Václav Bartuška s’est félicité de l’aboutissement du projet en faveur duquel la présidence tchèque de l’UE s’était beaucoup engagée.