Sondages : les Tchèques sont plutôt réticents à l'immigration

Selon une sondage eurobaromètre, la population tchèque ne serait pas très favorable à l'immigration. Seul un quart d'entre eux estime que les migrants des pays tiers sont un atout économique et culturel pour leur pays. Selon l'étude rendue publique par la Commission européenne, les ressortissants des pays tiers représentent 4% de la population totale de l'Union européenne. Quatre personnes sur dix dans l'UE sont favorables à un soutien aux migrants afin de répondre au développement démographique de l'Union européenne. Le même nombre de personnes s'y oppose.

Auteur: Paul Bauer