Tentative de coup d’Etat en Turquie : le gouvernement discute de la situation des Tchèques dans le pays

La priorité du gouvernement est de s’occuper des citoyens tchèques qui se trouvent en Turquie après la tentative de coup d’Etat dans la nuit de vendredi à samedi. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Bohuslav Sobotka ce samedi matin. La Turquie représente une des destinations touristiques préférées des Tchèques, dont actuellement quelque 7000 passent leur vacances dans ce pays. Pour discuter de leur situation, le ministère des Affaires étrangères a donc convoqué une réunion de sa cellule de crise. Cette dernière a évalué la situation après le putsch comme "tranquille", considérant ainsi inutile de les évacuer. Le ministère a néanmoins recommandé de ne pas se rendre à Ankara, à Istanbul et dans la partie sud-est du pays. Pour l’instant, seuls les vols entre Prague et Istanbul ont été annulés, les autres sont prévus sans changements. Les quatre soldats tchèques opérant dans le pays sont en sécurité, trois se trouvent dans le quartier général de l’OTAN, le dernier à l’ambassade tchèque. Dans la nuit de vendredi à samedi, un groupe de putchistes au sein de l’armée a tenté de prendre le pouvoir en Turquie. Les autorités de pays affirment avoir repris le contrôle.