Tests et masques respiratoires : d’importantes commandes ont été passées en Chine

Un avion du gouvernement s’envolera de Prague pour Shenzhen (Chine) lundi matin afin de ramener 100 000 tests de dépistage rapides du coronavirus. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre Andrej Babiš sur son compte twitter. Initialement, l’envoi de deux avions avait été planifié dès ce dimanche.

« Ces tests permettent d’établir rapidement un diagnostic pour les personnes qui présentent des symptômes d’une maladie respiratoire. Les résultats des tests sont disponibles en 29 minutes », a expliqué le chef du gouvernement. L’avion devrait être de retour mercredi.

De son côté, le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jan Hamáček, a confirmé que 1,1 million de masques de protection respiratoire et cinq millions de masques à usage unique avaient été commandés à la Chine.