Tourisme : pour leurs vacances, les Tchèques évitent l’Afrique et la Turquie, par crainte des attentats

Le constat est le même dans la plupart des agences de voyage tchèques : si elles enregistrent traditionnellement une forte demande pour les destinations maritimes classiques, les touristes tchèques évitent en masse l’Afrique ou la Turquie, par crainte des attentats terroristes. Cette situation a une conséquence directe sur le tourisme en République tchèque, boosté par les craintes liées à la sécurité dans d’autres destinations. Depuis le début de l’année, la République tchèque connaît une forte croissance du nombre de touristes. Selon les dernières données de l’Institut tchèque des statistiques, le nombre de touristes étrangers a augmenté de 14% depuis le début de l’année, a fait savoir l’agence CzechTourism.

Auteur: Anna Kubišta