Un ressortissant tchèque sera jugé au Soudan pour avoir recueilli des témoignages chrétiens

D'abord annoncé comme disparu au Soudan, début décembre, un ressortissant tchèque de 52 ans est en prison dans le pays depuis la fin de l'année 2015. Il sera jugé dans ce pays en mars pour avoir cherché à rassembler des témoignages sur la discrimination des chrétiens dans ce pays. Au Soudan, pays à 97% musulman, Petr Jašek risque la peine capitale, met en garde le quotidien Mlada fronta Dnes qui se réfère à une source anonyme au sein de la diplomatie tchèque. Le Tchèque est par ailleurs accusé d'avoir franchi de manière illégale la frontière entre le Soudan du Sud et le Soudan.

Auteur: Anna Kubišta