Un tiers des sénateurs exhortent le gouvernement à accueillir des orphelins syriens

Quelque vingt-huit sénateurs, soit un tiers des membres de la Chambre haute du Parlement tchèque, quelles que soient leurs orientations politiques (à l'exception des sénateurs du mouvement ANO), ont appelé le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) et son gouvernement à accueillir cinquante orphelins qui ont perdu leurs parents durant la guerre en Syrie. Dans leur déclaration, les sénateurs affirment que ces orphelins ne peuvent pas être traités comme les autres migrants, étant donné leur situation difficile dans laquelle ils s’étaient retrouvés malgré eux.

En fin de semaine dernière, le chef du gouvernement Andrej Babiš a répété qu’il était opposé à l’accueil de tout migrant, y compris celui d’enfants. Cette déclaration a suscité une vive réaction d’une partie de la scène politique, ainsi que de l’opinion publique.

Le projet d’accueil des cinquante orphelins syriens qui vivent dans des camps surpeuplés en Grèce a été initié par la députée européenne Michaela Šojdrová du Parti chrétien-démocrate KDU-ČSL. Sa proposition sera au cœur d’une rencontre, vendredi, avec le Premier ministre Andrej Babiš, des sénateurs et des représentants de l’initiative Češi pomáhají (Les Tchèques viennent en aide). L’eurodéputé tchèque entend présenter au chef du cabinet un projet concret qui pourrait se réaliser sur la base de la coopération bilatérale entre la République tchèque et la Grèce et qui serait géré par le ministère tchèque de l’Intérieur.

Dernières nouvelles

  • Météo

    23/10/2020

    Samedi, jour de fête des Nina, soleil et températures plutôt douces (16 °C) pour une fin octobre, seront au programme.

    Auteur: Anna Kubišta
  • Annulation de la cérémonie du 28 octobre au Château de Prague

    23/10/2020

    La traditionnelle cérémonie du 28 octobre au Château de Prague, à l'occasion de la fête nationale tchèque, a finalement été annulée en raison de la gravité de la crise sanitaire dans le pays, a annoncé jeudi le chancelier présidentiel Vratislav Mynář. Traditionnellement, le président distingue à cette occasion des personnalités de la vie politique et publique.

    Le chancelier a fait savoir que Miloš Zeman, d'abord opposé à toute annulation, s'était finalement rangé à l'avis du ministre de la Santé et de nombreux politiciens qui estimaient que le maintien de la cérémonie était trop risqué. Le chef de l'Etat remettra les distinctions aux personnes concernées l'an prochain, a fait savoir la chancellerie.

    Auteur: Anna Kubišta
  • Inauguration d'une nouvelle passerelle dans le quartier pragois de Troja

    23/10/2020

    Une nouvelle passerelle reliant le parc de Stromovka au zoo de Prague doit ouvrir au public ce vendredi. La passerelle d'origine s'était effondrée il y a trois ans de cela, faisant quatre blessés, et provoquant de nombreuses inspections de ponts et passerelles dans tout le pays. L'enquête avait conclu à un problème de corrosion des câbles en fer.

    Le maire de Prague Zdeněk Hřib a promis que la nouvelle passerelle serait plus large et plus sécurisée, afin de permettre aux vélos de la traverser également. L’inauguration doit se dérouler sans cérémonie officielle afin d'éviter les attroupements, interdits en raison de la crise sanitaire.

    Auteur: Anna Kubišta
  • Non-respect des mesures sanitaires : le ministre de la Santé appelé à démissionner

    23/10/2020

    Les appels à la démission se multiplient ce vendredi après la publication par le tabloïd Blesk de photographies montrant que le ministre de la Santé Roman Prymula s'est retrouvé tard mercredi soir dans un restaurant pragois, avec le président du groupe parlementaire du parti ANO, et bras droit du Premier ministre, Jaroslav Faltýnek.

    Propriété du groupe du milliardaire Daniel Křetínský, le tabloïd note également que le ministre de la Santé ne portait pas de masque en entrant et en sortant du restaurant qui, selon les mesures sanitaires en vigueur, devrait être fermé.

    Loué pour sa gestion de la crise sanitaire au printemps dernier, l’épidémiologiste Roman Prymula, a été rappelé à la rescousse en septembre, suite à la démission de son prédécesseur Adam Vojtěch, et alors que la République tchèque faisait face à une croissance exponentielle des cas de Covid-19. Dans un entretien ce vendredi matin pour l'hebdomadaire Respekt, Roman Prymula a fait savoir qu'il démissionnerait « si le public le veut ».

    Les détails de ce scandale qui secoue la Tchéquie aux prises avec l'épidémie de coronavirus : https://francais.radio.cz/le-ministre-de-la-sante-surpris-sans-masque-au...

    Auteur: Anna Kubišta
  • Covid-19 : un peu plus de 14 000 cas dépistés jeudi

    23/10/2020

    14 151 nouveaux cas de Covid-19 ont été dépistés jeudi. C'est le deuxième fois que leur nombre journalier dépasse la barre des 14 000 depuis le début de l'épidémie. Mercredi avait constitué un record avec 14 968 cas détectés.

    Actuellement, 4 777 sont hospitalisées en République tchèque, pour cause de Covid-19, dont 735 dans un état grave. Ce sont en tout 1 845 personnes qui sont décédées de la maladie depuis le début de l'épidémie, la plupart de ces décès étant survenus pendant l'actuelle deuxième vague.

    La République tchèque reste le pays de l'Union européenne le plus touché par le virus par rapport à sa population au cours des deux dernières semaines.

    Auteur: Anna Kubišta
  • Météo

    22/10/2020

    Après une belle journée jeudi, retour de la grisaille prévue vendredi avec de la pluie à Prague dans la matinée et des températures qui plafonnent à 14°C.

  • Covid-19 : le maire de Prague, médecin de formation, reprend du service

    22/10/2020

    Le maire de Prague, Zdeněk Hřib (Pirates), médecin de formation, a annoncé jeudi reprendre du service en tant que volontaire dans un des hôpitaux de la ville pour aider le personnel médical surchargé en raison de la pandémie.

    "Comme beaucoup d'autres, je veux proposer mon aide en cette période difficile. Les gens dans les hôpitaux ont maintenant besoin de tout notre soutien", a écrit le maire sur son compte Twitter.

    Le ministre de la Santé Roman Prymula a indiqué que la situation pourrait devenir critique dans les hôpitaux du pays dans la deuxième semaine du mois de novembre en raison des nouvelles contaminations Covid-19. Un hôpital de campagne avec plusieurs centaines de lits est en train d'être installé dans la banlieue de Prague. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a par ailleurs indiqué jeudi que Bruxelles allait faire parvenir 30 ventilateurs à la Tchéquie , "qui traverse des moments difficiles".

  • Foot : trois clubs tchèques en Ligue Europa jeudi soir

    22/10/2020

    Trois clubs tchèques jouent dans le cadre de la Ligue Europa ce jeudi soir. Le Sparta reçoit à Prague les Dogues de Lille et Liberec accueille les Belges du KAA Gent (La Gantoise), tandis que le Slavia se déplace en Israël pour affronter l'Hapoel Beer Sheva.

    Tous ces matchs se disputeront à huis clos. Les clubs tchèques auront la tâche d'autant plus difficile que les joueurs n'ont pas disputé de match officiel depuis une dizaine de jours en raison de la pandémie.

  • Mali : reprise des missions d'entraînement dirigées par l‘armée tchèque

    22/10/2020

    La mission européenne d'entraînement de soldats maliens EUTM, actuellement dirigée par le général tchèque František Ridzák, va reprendre après avoir été interrompue à cause de la pandémie puis du coup d'Etat au Mali. Les militaires tchèques devraient arriver sur place début novembre.

    En revanche, le déploiement d’un contingent tchèque au Sahel au sein de la Task Force Takuba devrait être repoussé à la fin du mois prochain, voire à décembre, estime Forces opérations, un site spécialisé dans les affaires militaires. Ce déploiement doit en effet encore être validé par les députés tchèques, mais le vote a été retardé et est désormais prévu le 10 novembre.

  • Bruxelles : le Manneken Pis à la mode tchèque

    22/10/2020

    Au rayon des nouvelles moins alarmantes que les autres, on trouve le célèbre Manneken Pis de Bruxelles, qui porte depuis mercredi un nouveau costume très tchèque. Il s'agit d'un ensemble avec casquette fabriqué avec du tissu en "modrotisk", une technique traditionnelle de l’impression sur étoffe indigo en pays tchèques, inscrite sur la liste UNESCO depuis 2018 et également connu sous le nom allemand de "Blaudruck".

    Le petit bonhomme à l'envie pressante portait pour la première fois un costume représentant une traditon tchèque, une manière de marquer l'anniversaire de la fondation de la Tchécoslovaquie le 28 octobre prochain, à l'intiative du Centre tchèque de Bruxelles.