Une croissance de l’économie tchèque de 0,5% est prévue pour 2010

Selon le ministre des Finances sortant, Miroslav Kalousek, l’économie tchèque pourrait accuser en 2010 une légère croissance qui ne dépasserait pas 0,5 %. Le ministre a présenté ce pronostic au forum économique consacré aux retombées de la crise globale qui a eu lieu ce mardi à Prague. Pour ce qui est de cette année, Miroslav Kalousek s’attend à ce que la récession économique ne dépasse pas 2 %. Un léger optimisme quant aux prévisions pour 2010 est partagé par l’économiste Eva Zamrazilová, membre du conseil bancaire de la Banque nationale. L’impact de la crise devrait se répercuter sur un accroissement du déficit du budget de l’Etat qui risque d’atteindre jusqu’à 180 milliards de couronnes. Le souci de Miroslav Kalousek sera de le maintenir au-dessous des 150 milliards.