Une partie du monastère de Sázava rendue à l'Eglise catholique

Dans le cadre des restitutions des biens nationalisés sous le communisme, une partie du monastère de Sázava a été rendue ce jeudi par l'Institut nationale du patrimoine (NPÚ) à l'Eglise catholique. La paroisse Sázava - Černé Budy, située au sud-est de Prague en Bohême centrale, a reçu différents bâtiments dont une église, qui lui ont été remis suivant le protocole adéquat la semaine passée. L'Eglise catholique demande encore la restitution d'un bien du monastère de Sázava pour lequel un accord n'a pas encore été trouvé avec le NPÚ. Il s'agit de l'une des plus anciennes institutions monastiques de Bohême, fondée au début du XIe siècle par l'ermite Procope. Elle présente la particularité que ses moines ont dans un premier temps suivi la liturgie orientale, celle dont se réclamait plusieurs siècles auparavant les missionnaires Cyrille et Méthode. La liturgie romaine s'est finalement imposée à la fin du XIe siècle et le monastère a fermé ses portes en 1795, suite aux réformes du clergé régulier impulsées par l'empereur Joseph II.

Auteur: Pierre Meignan