Une trentaine de soldats tchèques participeront aux missions de l’ONU au Mali et sur le plateau du Golan

Le gouvernement examinera ce mercredi le projet prévoyant l’envoi de trente soldats tchèques dans les missions de l’ONU au Mali et sur le plateau du Golan, territoire situé dans la zone frontalière entre la Syrie et Israël. Actuellement, trente-huit soldats tchèques opèrent déjà au Mali, mais sous la tutelle de l’Union européenne. Depuis mars 2013, ils coopèrent notamment à la réalisation de la mission EUTM de formation et de conseil des troupes locales pour lutter contre les islamistes. Le mandat supplémentaire envisagé jusqu’à la fin de l’année 2016, dans le cadre de la mission MINUSMA, nécessiterait l’envoi de vingt-cinq spécialistes dans le nord du Mali, où opèrent les radicaux islamistes. Enfin, trois à cinq militaires tchèques devraient se joindre à la mission de paix UNDOF de l’ONU sur le plateau du Golan. Ils seront chargés du commandement de la mission.