Une vente de terrain controversée à Prague à l’approche des municipales

A l’approche des élections municipales prévues au début du mois d’octobre, les conseils municipaux se réunissent pour leurs toutes dernières délibérations. Ainsi au sixième arrondissement de Prague, les élus ont approuvé la vente de plusieurs terrains au groupe PPF détenu par l’homme le plus riche de République tchèque Petr Kellner. Il s’agit des espaces adjoints à l’emplacement de l’hôtel Praha, un bâtiment des années 1970 qui a été démoli après devenu propriété du groupe PPF. Une école primaire, un lycée privé et un parc devraient voir le jour sur ces terrains. Les partis de l’opposition critiquent la vente des terrains dont la valeur s’élève à 50 millions de couronnes (1,8 millions d’euros). Selon elle, c’était à la nouvelle représentation issue des élections de décider du sort de ces lieux.