Václav Havel a signé une lettre ouverte contre le gouvernement hongrois

L’ancien président Václav Havel et d’autres anciens dissidents des pays de l’Europe centrale et de l’Est à l’époque de la résistance anti-communiste ont signé une lettre ouverte dans laquelle ils critiquent la dérive autoritaire du gouvernement hongrois. Après la Belgique, la Hongrie a pris la présidence tournante de l’Union européenne en début d’année. « Vingt ans après la chute du communisme, le gouvernement hongrois, pourtant élu démocratiquement, détourne sa majorité au Parlement pour démanteler les contre-pouvoirs démocratiques et soumettre les institutions indépendantes et les médias à la volonté du parti au pouvoir » peut-on lire dans ce document destiné aux institutions européennes. Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, est très critiqué depuis l’adoption en décembre de la loi controversée sur les médias encadrant le fonctionnement de ceux-ci.