Václav Klaus : la Tchéquie ne doit pas prendre part au paiement des pertes de la zone euro

Selon le président Václav Klaus, la Tchéquie devrait éviter à tout prix de participer au paiement des pertes des pays de la zone euro frappés par les crises comme celle de la Grèce. Le président a fait cette déclaration pour le magazine Týden (La semaine). Le président souligne que la Tchéquie n’a pas adhéré au projet de l’euro qu’il qualifie de douteux et que l’attitude de la majorité de la société tchèque vis-à-vis de l’adoption de l’euro est négative. La situation actuelle de la Grèce serait due, d’après Václav Klaus, à la pression exercée sur la Grèce pour la faire adopter l’euro dans des conditions inadéquates.